Henri Gougaud

Henri Gougaud

Close 40 / 49

Années 1960. C’est le temps des cabarets rive gauche. Henri Gougaud s’installe à L’écluse . Il chante et devient parolier de Ferrat, Reggiani, Gréco, Mouloudji et bien d’autres. Années 1970, années radio. Années fondatrices pour le conteur qu’il n’est pas encore. Claude Villers, sur France Inter, réalise une émission qui va devenir mythique : Marche ou rêve. Henri Gougaud y raconte, tous les soirs, une légende de la France profonde. C’est ainsi qu’il devient, sans le faire exprès, celui qui parle à l’oreille des gens. En 1978 il crée sa propre émission, Le grand Parler, toujours sur Inter.

Années 1980, fin de l’aventure radiophonique. Ecrire, il est temps. C’est ce que veut notre homme depuis l’adolescence. Ecrire et, désormais, raconter. Faire revivre des histoires qui viennent de loin, et qui pourtant nous sont étrangement familières, ça, c’est un vrai bonheur. Voilà sa vie désormais, partagée entre l’écriture et les spectacles de contes. Car un peu partout on l’invite maintenant à venir allumer sa lanterne magique dans la tête des gens. « Les contes, dit-il, n’ont jamais cessé de me nourrir. Ils m’ont fait ce que je suis. Comment s’y sont-ils pris ? Je l’ignore, c’est leur secret.

Côté littérature , il fera le bonheur des lecteurs avec des livres comme: Bélibaste, L’inquisiteur, Les sept plumes de l’aigle, J’ai pas fini mon rêve, où il raconte sa traversée de la vie. Son dernier roman, La confrérie des Innocents, vient tout juste de paraître Pour les contes : L’arbre à Soleils, Le livre des amours, Le livre des chemins, seront plébiscités par le public Ces ouvrages lui donneront la matière pour plusieurs spectacles : Le grand parler, Beau désir ou encore son dernier opus, Contes amoureux . Henri Gougaud nous propose, dans ce spectacle, de découvrir 8 contes pour nous éclairer, nous amuser, et cheminer dans le jeu le plus mystérieux du monde : le jeu de l’amour et du hasard. Contes venus à nous de partout en ce monde, et pourtant nés d’une seule source, le coeur. Coeur battant de la première mère, de la première amante, du premier amoureux. Bref, des contes pour vivre ensemble le bonheur d’oublier le temps. 

Contact booking : Alex Fallourd - a.fallourd@asterios.fr